Master professionnel à distance en ingénierie pédagogique du e- learning

E-learning concept with man holding a tablet

Ça y est c’est la rentrée !

Ce mercredi 6 janvier, j’ai repris le chemin de l’université , plus besoin de cartable un ordinateur ou une tablette suffise pour retourner sur les bancs de la Fac. Une première journée d’accueil chaleureuse et enthousiaste nous permet de faire connaissance avec nos futurs collègues et quelques uns des membres de l’équipe pédagogique et administrative.

A peine le temps de faire une photo de classe, de découvrir les lieux  et le resto-U, nous voilà dans le vif du sujet. Les 3 jours de regroupements présentiels qui vont suivre vont nous mettre immédiatement dans l’action et dans la perspective du travail de l’année. Nous repartons avec une première mission… euh pardon un TP que nous devons réaliser en équipe. Je repars vers la brume parisienne, confortée dans la qualité et la richesse de l’enseignement à venir et me suis déjà fait des copains et copines 🙂

Ça c’est pour donner le ton et l’ambiance de ces quatre premiers jours réalisés en présentiels car comme nous avons choisis de suivre ce Master en formation à distance, l’aventure va continuer à raison de deux ou trois jours par semaine via des classes virtuelles dispensées le soir.

J’ai choisi cette ce parcours de formation pour renforcer mes compétences en matière de construction et de mise en oeuvre de dispositifs multimodaux de formation, notamment sur les aspects économiques, législatifs et conduite du changement que nécessite le passage d’une formation « en stock » à une formation « en flux » grâce au numérique.

En savoir plus sur ce Master 2 :

Ah ! j’oubliais pour ceux qui ne souhaitent pas forcément obtenir un diplôme, il est possible de suivre ce parcours en formation modulaire en fonction des thématiques qui vous intéressent. Précisons également s’il en était besoin que vous pouvez suivre cet enseignement quelque soit le fuseau horaire de votre lieu de résidence. N’est-ce pas l’un des grands intérêts de ces nouveaux modes de formation qui se jouent du temps et de l’espace ?